Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture > Notre projet stratégique

Notre projet stratégique

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

« POUR UNE NOUVELLE AGRICULTURE, ANCREE DANS SON TERRITOIRE »

 

La projet stratégique oriente les programmes d’action mis en œuvre par notre établissement au service des agricultures et des territoires.  Il est le fruit d’une large concertation dans différents groupes de travail thématiques associant élus de la Chambre d'agriculture, responsables professionnels et collaborateurs, puis synthétisés par le Bureau et le Comité de direction, avant d’être soumis au vote de la Session.

Forgés et structurés par des générations de pratiques agricoles, montagnes, coteaux et vallées constituent aujourd’hui un territoire ariégeois d’une richesse exceptionnelle.

Nos ambitions pour l’agriculture ariégeoise

 1. Une Chambre visible, qui communique

Si les agriculteurs représentent aujourd’hui moins de 1% de la population française, l’agriculture n’en demeure pas moins un sujet sociétal majeur, qui concentre de nombreuses attentes de nos concitoyens, et de très nombreuses critiques, largement relayées par les médias.

Nous avons l’ambition de reprendre le micro, d’arrêter de réagir et de commencer par agir !

Autour du triptyque Pratiques / Produits / Territoires, et en centrant notre communication sur les agricultrices et agriculteurs qui les incarnent, nous voulons être un porte-voix écouté et relayé pour l’agriculture et ses entreprises ariégeoises.

2. Une Chambre qui réaffirme son rôle consulaire au travers de positions claires et partagées

Gestion de l’eau, devenir de nos races animales emblématiques, aménagement du territoire, pratiques agricoles, questions sanitaires, prédation, nombreux sont les sujets sur lesquels la légitimité que nous tirons d’une élection qui a vu s’exprimer 2/3 des agriculteurs, nous conforte dans la volonté de définir, porter et faire partager des positions politiques affirmées, claires, qui non seulement ont vocation à être la voix collective des acteurs de l’agriculture, mais qui doivent également permettre de fixer une direction pour la mise en mouvement et l’action.

3. Une Chambre d'agriculture leader dans l'accompagnement des projets de l'agriculture

Forte d’une vision claire et prospective de l’avenir de nos agricultures et de nos territoires, des solutions individuelles et collectives à inventer, à construire et à partager, la Chambre d’Agriculture s’implique aux différentes phases des projets.

4. Une Chambre d'agriculture qui invente une nouvelle proximité

Pour répondre aux évolutions de notre société, nous devons d’une part savoir communiquer de façon positive sur notre métier, nos savoir-faire, nos modes de production. D’autre part, nous devons renforcer, voire initier, de nouveaux modes de coopération entre nous, agriculteurs, afin de favoriser l’émergence de nouveaux projets collectifs, tester des innovations, confronter nos pratiques.

 

Des orientations stratégiques pour structurer nos plans d'actions

Six objectifs spécifiques, 2 objectifs transversaux et 1 objectif global sont définis pour alimenter nos domaines d’actions stratégiques et contribuer à réaliser nos ambitions.

Nos objectifs spécifiques : Améliorer et optimiser la performance technique des systèmes de production et des exploitations dans leur diversité, développer la valeur ajoutée des exploitations, sécuriser, favoriser l’adaptation et développer les entreprises agricoles, favoriser la transmission et professionnaliser l’installation, consolider et mieux faire connaître le rôle de la CA, et moderniser la gouvernance de nos actions.

Nos objectifs transversaux : Innovation : explorer, modéliser et développer les systèmes d’avenir et initier ou consolider les dynamiques collectives.

Notre objectif global : assurer un équilibre financier permettant de pérenniser les programmes d’actions.

 

Une gouvernance rénovée

Notre gouvernance est assise sur nos instances réglementées par le code rural que sont :

  •     la Session, instance délibérative chargée d’arrêter la politique générale de notre établissement, sa gouvernance, et ses affaires financière (budgets et comptes-financiers).
  •     le Bureau, instance exécutive chargée de mettre en œuvre les orientations en lien avec les services, d’appuyer le Président et les élus dans leur mission de représentation.

Au-delà de ces instances réglementées, nous avons privilégié une gouvernance recentrée autour de 6 commissions ou groupes permanents.

Deux nouvelles instances viennent également compléter notre gouvernance :

  •     les comités territoriaux, instance d'écoute et remontées des besoins du terrain
  •     une Agora, instance d’échanges avec l’ensemble des partenaires de l’agriculture et des territoires du département.