Vous êtes ici : Accueil > Territoires > Partenaire des collectivités > Communauté de communes de Haute-Ariège

Communauté de communes de Haute-Ariège

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Reconnaissant à l'agriculture de montagne et à ses acteurs un rôle essentiel dans le domaine économique, de l'aménagement et de la valorisation de l'espace, les élus de la Haute-Ariège ont décidé la mise en place d'une animation territoriale aux côtés et en partenariat avec la Chambre d'agriculture de l'Ariège.

Quatre axes de travail ont été communément retenus

Signée fin 2019, cette convention de partenariat entre les deux structures cible quatre actions :

  • la connaissance des aides financières mobilisables à l'installation, à l'exploitation (dont aides PAC) et à l'investissement,
  • le développement des outils fonciers au profit de l'installation et de la transmission,
  • l'approvisionnement ultra local dans les cuisines centres de la Communauté de communes de la Haute-Ariège (CCHA),
  • la valorisation des productions locales.

Le 17 mars dernier, les présidents de la CCHA et de la Chambre d'agriculture ont invité le groupe de travail à une première restitution des travaux.

Plusieurs actions sont pratiquement finalisées, comme l'édition d'un guide des aides mobilisables pour ce secteur d'activités.
Sur ce point, Alain Naudy et Philippe Lacube ont précisé qu'ils  souhaitaient aller plus
loin en proposant que leurs services respectifs accompagnent les porteurs de projet dans leurs démarches et le montage des dossiers.

Redynamiser la création d'Associations Foncières Pastorales, élaborer un guide des producteurs, offrir les conditions de nouveaux débouchés (marchés de plein vent, boutiques de produits locaux), constituent les axes de travail restant à finaliser.

Plus d'une trentaine d'éleveurs et producteurs ont manifesté leur intérêt à travailler avec les cuisines centrales de la CCHA.

L'approvisionnement ultra local, une des préoccupations majeures des élus locaux

Les élus de la Haute-Ariège ont de, leur côté, réaffirmé leur souhait de favoriser un approvisionnement local et ultra local, tout en veillant au respect des obligations réglementaires applicables en la matière.

« Aujourd'hui, 31% des achats de la cuisine centrale de Luzenac proviennent du département grâce au partenariat conclu avec la plateforme Terroirs Ariège-Pyrénées portée par la Chambre d'agriculture. Nous souhaitons développer encore davantage ce partenariat, mais également permettre à celles et ceux qui le souhaitent et le peuvent, d'accéder directement au marché public des denrées alimentaires de la CCHA », a indiqué Alain Naudy.

De nouveaux échanges devraient intervenir prochainement afin d'intégrer cette volonté politique au cahier des charges.

Enfin, Philippe Lacube n'a pas manqué de souligner l'effet bénéfique de la PAC pour l'Ariège et la Haute-Ariège. Le territoire de la CCHA a
bien été servi, et il faut s'en réjouir quand on regarde les impacts économiques générés et les spécificités et difficultés d'exploitation en milieu rural et de montagne.

« L'avenir est plus incertain, c'est la raison pour laquelle, je suis particulièrement investi dans les discussions à venir pour la prochaine PAC à horizon 2023 » a indiqué le président de la Chambre d'agriculture. « Bruxelles a laissé aux Etats membres une liberté de décisions : il faut donc veiller à ce que l'Etat Français considère nos spécificités et nos besoins à leur juste mesure » a conclu Philippe Lacube.

« L'agriculture de montagne constitue un pilier de l'économie de la Haute-Ariège. Le travail d'animation est donc appelé à se poursuivre pour créer les conditions nécessaires à son développement », ont conclu les deux Présidents.

Vos contacts

Karine CASTELBOU

Conseillère formation et animatrice territoriale

Tél : 05 61 02 14 00