Vous êtes ici : Accueil > Publications > L’engagement citoyen des agricultrices d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées

L’engagement citoyen des agricultrices d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Alors que la population féminine est de plus en plus active dans les exploitations (un quart des chefs d’exploitations du grand Sud Ouest), les différents réseaux associatifs, professionnels ou non, ont de plus en plus de difficultés à se renouveler. Il y a là, très probablement, un réel potentiel de futurs responsables auprès de cette population qui constitue une part significative de la population rurale.

Alors, pourquoi les agricultrices, femmes d’agriculteurs ne participent-elles pas plus à la vie des institutions, des associations locales, des organismes professionnels ?

Pour y voir clair et tenter d’apporter des réponses concrètes à cette problématique, les commissions agricultrices des FRSEA Aquitaine et Midi-Pyrénées ont décidé, depuis 2 ans, d’unir leurs efforts et leurs moyens.

Un comité de pilotage a été constitué pour structurer et crédibiliser la démarche. Il est composé par les représentants des FRSEA, des commissions agricultrices, des MSA, des délégations régionales aux droits de la femme et à l’égalité, des Conseils régionaux et des Chambres régionales d’Agriculture d’Aquitairie et de Midi-Pyrénées.

Deux enquêtes pour une étude

Partant du constat que les femmes sont peu nombreuses dans le monde agricole et rural à intégrer les associations et à s’engager dans des structures syndicales, il importait de :

  • déterminer les freins et les motivations à l’engagement féminin,
  • mieux cerner leurs attentes,
  • proposer un ensemble de mesures, de nature à favoriser cet engagement.

Pour ce faire, deux enquêtes ont été menées :

- Une enquête qualitative

Enquête réalisée, de décembre 2008 à janvier 2009 en entretien face à face, par les cabinets EVO PLUS et MIDI MARKETING, auprès de 39 agricultrices exploitantes, conjointes collaboratrices, femmes travaillant à l’extérieur mais toutes vivant sur l’exploitation et âgées entre 30 et 60 ans.

La réalisation des entretiens s’est faite en présence d’un coordinateur MSA afin de faciliter le contact et de répondre aux différents questionnements.

- Une enquête quantitative

700 enquêtes téléphoniques ont été réalisées, de février à avril 2009, par les cabinets EVO PLUS et MIDI MARKETING sur les 13 départements du Sud Ouest. L’échantillonnage a été construit notamment à partir des fichiers électoraux des chambres d’agriculture du collège 1 (chefs d’exploi­tation) en ciblant les agricultrices ayant une implication dans l’exploitation. 40% des personnes questionnées sont originaires d’Aquitaine et 60 de Midi-Pyrénées. 80% sont âgées de moins de 50 ans.