Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Plan de Relance : le programme "Plantons des haies" prévu pour le début d'année

Plan de Relance : le programme "Plantons des haies" prévu pour le début d'année

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

default

Depuis l’officialisation du Plan de Relance le 3 septembre dernier, la Chambre d’agriculture de l’Ariège accompagne les agriculteurs ariégeois. Pour rappel, un volet important de ce plan est consacré à la « transition agricole, alimentation et forêt », avec une enveloppe affectée de 1,2 milliards d’euros sur deux ans (2021-2022).

La mise en oeuvre du Plan de Relance a démarré depuis plusieurs semaines de façon opérationnelle. Sur le volet agricole, celui-ci se décline essentiellement en appels à projet. Ces derniers sont ou seront ouverts sur des périodes relativement courtes allant de deux semaines à un mois. Le Gouvernement a annoncé que les projets seraient traités par ordre d’arrivée. Cela nécessite donc une forte réactivité pour y répondre.

Le programme "Plantons des haies" a pour objectif d’aider les agriculteurs qui souhaitent favoriser la biodiversité autour de leurs cultures en reconstituant les haies bocagères qui les entourent. Cette mesure vise à soutenir les plantations et le développement de l'agroforesterie intraparcellaire. L'ambition : planter 7.000 km de haies supplémentaires en deux ans.

Plus globalement, cette mesure est soutenue par le Plan de Développement de l’Agroforesterie 2015-2020. Celui-ci se décline en quatre actions :

  • planter des haies,
  • gérer durablement et entretenir les haies existantes,
  • structurer les filières de production de plants,
  • structurer les filières de valorisation des produits issus des haies.

La mise en oeuvre de ce programme est prévue pour le début de l'année 2021.

Deux volets d'accompagnement

Outil clé de la biodiversité, les haies en bordure de champs permettent d’abriter des animaux auxiliaires de cultures (pollinisateurs, prédateurs de ravageurs), de lutter contre l’érosion des sols, d’améliorer la qualité et l’infiltration de l’eau dans le sol, de stocker du carbone et de s'adapter au changement climatique. Pourtant, depuis 1950, 70 % des haies ont disparu des bocages français et continuent de diminuer.

Plus concrètement il est prévu deux volets :

  • un volet «investissement» : financement de projets d’implantation de haies
  • un volet «accompagnement»: financement d’actions d’accompagnement et d’animation dans les territoires afin de susciter des projets de plantation, faciliter leur montage et leur réalisation et assurer leur cohérence et leur pérennité.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les agriculteurs peuvent bénéficier de cette mesure.

Comment en bénéficier ?

Des appels à projet seront lancés au niveau régional, par la Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF) de votre région.

 

 

CONTACT :

Mehdi Bounab, responsable de l’agence Coteaux et Portes d’Ariège : 06 83 80 56 11 - mehdi.bounab@ariege.chambagri.fr