Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Elevage : La Chambre d'agriculture au coeur des projets collectifs

Elevage : La Chambre d'agriculture au coeur des projets collectifs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Forte d’une vision claire et prospective de l’avenir des systèmes de productions, la Chambre d’agriculture s’implique aux côtés des agriculteurs afin de construire, d’inventer et de partager des solutions individuelles et collectives. Son ambition : penser, expérimenter de nouvelles pratiques et structurer des nouveaux outils afin de permettre une montée en compétences de l’ensemble de la ferme Ariège.

Archipel : un projet pour pérenniser les complémentarités entre céréaliers et éleveurs

Le Groupement d’Intérêt économique et environnemental (GIEE) Archipel en émergence va permettre à un collectif d’exploitants agricoles ariégeois et audois engagés dans une démarche d’agriculture biologique de réaliser entre eux des transactions afin d’être plus autonomes. Les coûts élevés de l’aliment ainsi que les engrais autorisés en agriculture biologique justifient qu’il existe déjà à l’échelle locale des transactions entre agriculteurs. Ce GIEE devrait permettre de faciliter et de pérenniser cette complémentarités entre céréaliers et éleveurs.

GIEE Opti’Prairies : optimiser la gestion de ses prairies

Opti’Prairies, c’est un groupe de 18 éleveurs bovins et ovins ariégeois ayant pour objectif de renforcer leurs pratiques agricoles et d’améliorer leurs systèmes d’exploitation en optimisant la gestion des ressources fourragères, notamment des prairies. En plus de promouvoir des pratiques agro-écologiques, ce collectif s’attache à participer aux réflexions territoriales en matière d’élevage. Empreinte environnementale, productivité des prairies, cultures fourragères d’été, engraissement à l’herbe, gestion de la fertilisation ou encore pâturage tournant sont autant de thématiques abordées par cette association labellisée GIEE.
Contact : Estelle Dubarry - mail : estelle.dubarry@ariege.chambagri.fr

Clim’Agil : vers l’adaptation des systèmes d’élevage au changement climatique

Les effets du changement climatique se font déjà ressentir dans le quotidien vécu par les acteurs du monde agricole, des deux côtés des Pyrénées. Pour aider les éleveurs à faire face aux enjeux climatiques de demain, quatre structures françaises et espagnoles se sont unies autour du projet Clim’Agil pour mettre en place une stratégie transfrontalière d’adaptation des systèmes d’élevage transpyrénéens au changement climatique. Cette action collective permettra au plus grand nombre d’éleveurs de s’approprier les innovations disponibles aujourd’hui et d’ainsi faire évoluer leur système vers plus de résilience.

 

    

Le Bulletin Fourrage vous accompagne tout au long de la campagne de pâturage

Le Bulletin Fourrage, disponible de début mars à début juillet, est un véritable outil d’aide à la conduite des prairies. Il vous informe toutes les semaines sur l’évolution des conditions météorologiques (pluviométrie, sommes de températures, prévisions météo) et vous fournit des conseils techniques sur la gestion du pâturage et des productions fourragères. Chaque année, le bulletin fourrage est illustré par le suivi des pratiques mises en place par une exploitation agricole choisie.
Pour recevoir le Bulletin Fourrage, contactez Estelle Dubarry (tél : 05 61 02 14 00, mail. estelle.dubarry@ariege.chambagri.fr). Retrouvez tous les Bulletins Fourrage sur le site de la Chambre d’agriculture de l’Ariège.

Carbon Agri : réduire les émissions de gaz à effet de serre en élevage

Carbon Agri est un projet qui vise à certifier les réductions d’émissions et le stockage de carbone additionnel dans le but de diminuer la quantité de gaz à effet de serre que les exploitations d’élevage rejettent dans l’atmosphère. Un groupe de 23 éleveurs représentatifs des différents systèmes de ruminants en Ariège s’est récemment engagé dans la mise en place d’une stratégie bas carbone sur leur exploitation sur 5 ans. La diminution de leur empreinte carbone pourra être valorisée par la vente de crédits carbone à des acheteurs intéressés pour compenser leurs émissions.