Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Témoignage de Raymond Pujol, éleveur au Pech : ""Le CEFI nous a permis d'apprendre à se connaître "

Témoignage de Raymond Pujol, éleveur au Pech : ""Le CEFI nous a permis d'apprendre à se connaître "

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A la fin de l'année, Raymond Pujol, éleveur sur la commune du Pech en Haute-Ariège cèdera son exploitation à Anthony Razou, jeune exploitant de 27 ans, originaire de Mirepoix. Pour cela, ils ont opté pour la signature d'un Contrat Emploi Formation Installation (CEFI).

"Cette exploitation existe depuis des décennies. Au-delà d'un héritage familial, elle représente toute ma vie professionnelle. Je ne voulais pas transmettre à n'importe qui". Connaître et travailler avec son repreneur semblait donc primordial pour Raymond Pujol. Mis en relation avec Anthony  Razou par un conseiller de la Chambre d'agriculture, il opte alors pour la signature d'un CEFI. Une  démarche qui lui permet de travailler pendant un an avec son futur repreneur. Cette stratégie s'est révélée payante. "Je transmets mon expérience au fur et à mesure, tant sur les techniques d'élevage, sur le pastoralisme ou la gestion des terres. Je lui explique ma façon de travailler tout en apprenant à le connaître", explique Raymond Pujol. De son côté, Anthony Razou apprécie ce tuilage. "Je me nourris de tous ces enseignements. Nous avons une vision et une passion identique du métier, et cela même si j'adapte certains points de fonctionnements. Mon souhait : poursuivre son élevage de Gasconnes et tout le travail entrepris sur la génétique."

A quelques semaines de la reprise officielle, le jeune exploitant pense aux investissements à réaliser : il dispose de deux ans pour mettre aux normes le bâtiment. "Les devis sont d'ores et déjà en cours de réalisation", conclut-il.