Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Sabot de Bronze - un éleveur ariégeois recompensé

Sabot de Bronze - un éleveur ariégeois recompensé

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Joël VENTURIN, éleveur en race Limousin sur la commune de Caumont, s’est vu remettre le sabot de bronze lors du concours régional de race limousine le samedi 27 avril.

Installé hors cadre familial en 1986, Joël n’a cessé de faire évoluer son troupeau et son élevage grâce notamment au contrôle de performance, suivi par la Chambre d’Agriculture de l’Ariège.


Son troupeau se compose aujourd’hui de 45 mères, principalement nourries à l’herbe avec pâturage tournant ou au foin et enrubannage avec minéralisation, un système simple mais très efficace et bien mené. L’insémination artificielle n’est pas exclue mais la plupart de la reproduction est conduite en monte naturelle. La majorité des produits nés sur l’exploitation sont vendus en reproducteurs, notamment des mâles que l’on retrouve à la station de Lanaud ou Gelioc. On peut citer notamment ENGY RR VS, dont l’on retrouve aujourd’hui beaucoup de descendants dans les meilleurs élevages de la région.

Engy RR VS

 

Joël souligne très modestement « J’ai pu évoluer ainsi grâce au noyau dur de l’association du Syndicat Limousin de l’Ariège. Nous avons pu acheter plusieurs bons taureaux en co-propriété ce qui nous a permis de faire évoluer plus rapidement et au meilleur niveau nos troupeaux. Seul cela aurait été beaucoup plus difficile »

Il a aussi fait un vrai travail de sélection sur les mères, en groupant tous les vêlages en septembre et octobre. « Les vaches qui se décalent sont tout de suite réformées soit en élevage soit en vaches grasses ». Le troupeau est jeune avec près d’un quart de primipares et des IVV (intervalle vêlage/vêlage de 362 jours contre 387 en moyenne).

 

Des choix qui paient. Aujourd’hui, les poids âge type des veaux à 210 jours sont en moyenne 50 kg au dessus de la moyenne racial pour les mâles, et 30 kg supérieur pour les femelles.

Depuis 2018, son fils a intégré l’exploitation pour fonder la SCEA Venturin. Les objectifs de ces prochaines années seront de ramener de la viande pour augmenter les poids carcasses mais tout en gardant les qualités de production laitières et les facilités de naissance. « Il ne faut pas faire l’impasse sur les qualités maternelle et surtout sur la production laitière qui est la base de l’alimentation du veau. Si on perds cela, on perd tout notre travail ».
Joël participe également à l’amélioration génétique et morphologique du « limousin sans corne ».

OURS (Joyeux X Heidi RRE né au GAEC Poumier), meilleur fort DM mâles à Mazères

Son travail, en collaboration avec Martine Roy, technicienne Bovin Viande à la Chambre, est aujourd’hui récompensé par ce Sabot de Bronze. Soulignons également les plaques gagnées lors du concours régional, notamment avec Ours, en copropriété avec Michel Dedieu, autre éleveur du département.

Son influence n’est pas vaine au vu du nombre de jeunes éleveurs du département qui n’hésitent pas à le citer en modèle sur sa production.
Souhaitons-lui encore de belles années de réussite.