Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > La certification Haute Valeur Environnementale (HVE) : mode d'emploi

La certification Haute Valeur Environnementale (HVE) : mode d'emploi

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Hands of farmer growing and nurturing tree growing on fertile soil with green and yellow bokeh background / nurturing baby plant

Une seule exploitation était certifiée HVE au 1er janvier 2020 en Ariège. Aujourd’hui, ils sont environ une quinzaine à être engagés dans la démarche. En quoi consiste cette certification et quelles motivations pourriez-vous avoir à vous y lancer ?

HVE : Qu’est-ce que c’est ?

La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) correspond au niveau 3 de la certification environnementale. Seul ce niveau permet l’utilisation du logo ou la mention HVE. La certification environnementale des exploitations agricoles répond au besoin de reconnaître les exploitations engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement. Elle a pour but de s’adresser à l’ensemble des filières agricoles en proposant une 3e voie entre l’agriculture biologique et le conventionnel. Née du Grenelle de l’Environnement en 2008, elle connaît un second élan en 2018 à l’occasion des états Généraux de l’Alimentation.

 

   

 

Au 1er juillet 2020, on compte 8 218 exploitations certifiées HVE en France, dont plus de 80% en viticulture.

Le niveau 1 est un prérequis et permet de prétendre à la validation des niveaux 2 et 3.  Il consiste à vérifier le bon respect des exigences environnementales de la conditionnalité et à réaliser une évaluation de l’exploitation pour valider les niveaux 2 ou 3. Il est ensuite possible de passer directement au niveau 3.

 

Quelle est la démarche de certification HVE ?

La certification HVE est obtenue pour une durée de trois ans sur l’ensemble de l’exploitation, après validation par un organisme certificateur indépendant (Afnor, Ecocert, Qualisud, Ocacia ….), agréé par le ministère de l’Agriculture. L’engagement dans la certification HVE peut être individuel ou collectif avec une structure qui porte le projet de certification.

Deux voies peuvent être empruntées pour obtenir la HVE : la voie A, approche thématique, sur quatre thèmes : Biodiversité, Phytosanitaire, Fertilisation, Ressource en Eau, et la voie B, approche globale, qui fait intervenir des données économiques.

 

 

En comptant la certification par un organisme certificateur indépendant et l’accompagnement de la Chambre d’agriculture sur le respect de vos engagements, le coût moyen est de 2 000 € HT sur trois ans. Une exigence forte est la qualité et la régularité des enregistrements qui restent à la charge de l’agriculteur.

Si vous vous faites certifier en 2021 ou 2022, vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt de 2 500 € mis en place dans le cadre du plan de relance.
Pour aller plus loin sur la démarche de certification environnementale, le ministère de l’Agriculture a mis en ligne un mode d’emploi à l’adresse suivante :

https://agriculture.gouv.fr/certification-environnementale-mode-demploi-pour-les-exploitations

 

Quel bilan de l'opération test en Ariège ?