Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Journée transmission : entreprendre c'est aussi transmettre

Journée transmission : entreprendre c'est aussi transmettre

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Consciente des enjeux liés à la problématique de la transmission, la Chambre d'agriculture de l'Ariège, en partenariat avec la MSA Midi-Pyrénées sud, la SAFER Occitanie et le CER France, a organisé une première journée Transmission le 29 novembre dernier à Lavelanet. Sur place, les agriculteurs présents ont pu échanger avec les intervenants.

à l’instar de la situation nationale, l’Ariège est confrontée au défi de la transmission des exploitations agricoles. Un agriculteur sur 10 est actuellement âgé de plus de
55 ans. D’ici 10 ans, cette problématique devrait concerner un exploitant sur deux. « Le renouvellement des générations revêt des enjeux majeurs", estime Philippe Lacube, président de la Chambre d’agriculture de l’Ariège. C’est pourquoi l’établissement consulaire a choisi de poursuivre le travail initié par la précédente mandature et ainsi de placer ce dossier au cœur de son projet politique.
"Cette stratégie commence à porter ses fruits. Notre département affiche un taux de remplacement de plus de 80%. Nous faisons partie des meilleurs élèves de la région en la matière", étaye Clémence Biard, élue en charge des dossiers Installations/transmissions.

 

Trois ateliers afin d’évoquer l’ensemble des aspects du dossier

Cesser son activité apparaît comme une étape importante qui marque le début d’un nouveau projet de vie. Cela se construit, s’anticipe, car trouver le bon repreneur peut prendre du temps. "Avant d'officialiser les démarches administratives auprès de la MSA, assurez-vous d'avoir cotisé tous les trimestres et de connaître votre montant de pension", explique un notaire présent lors de l'atelier Foncier et patrimoine. "Ce montant aura une incidence directe sur la façon dont vous gérerez la transmission de votre patrimoine. Il est également important de conserver des liquidités afin que vos proches soient en mesure de payer les droits de succession à l'Etat."

Au-delà des aspects purement patrimoniaux et fiscaux, clôturer une vie professionnelle impacte socialement. Construire un projet de retraite se révèle donc primordial. "Céder son exploitation c'est perdre son statut professionnel. Or, dans la société actuelle, la perception de l'individu est basée sur sa fonction, sur l'exercice de son métier", explique une sociologue. "Le principal enjeu réside donc dans le fait de conserver un lien social. Cela n'est pas à prendre à la légère."