Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Élevage : zoom sur la filière équine ariégeoise

Élevage : zoom sur la filière équine ariégeoise

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La filière équine départementale est dominée par deux races : le Mérens et le Castillonnais. Zoom sur cette filière.

 
 
 
 
 
Le Mérens

Le Mérens, proche de sa disparition jusqu’aux années 1970, connaît aujourd’hui une augmentation significative. Deux types d’élevages co-existent : le petit cheval massif et rustique élevé dans les montagnes pyrénéennes d'un côté et l'équin moderne léger et plus sportif de l'autre. Dans les deux cas, le Mérens est  un cheval polyvalent.
Plus de 500 éleveurs et utilisateurs sont adhérents au Sherpa France, association nationale de la race en France. L'élevage de mérens s’est étendu sur la quasi-totalité de la France ainsi qu’a d’autre pays. Le concours national du cheval de Mérens a lieu chaque année à  Bouan ou l'on peut admirer les modeles et allures des chevaux ainsi que leur polyvalence en trec attelage-dressage et saut d'obstacle.

 

Portrait d'éleveur

Installé depuis 2012 sur la commune de Mirepoix avec un petit troupeau de brebis tarasconnaises,  de vaches gasconnes et de juments mérens. Amoureux des races locales le mérens était une évidence, ils ont été introduits sur l'exploitation afin de  permettre l'entretien des terrains plus difficiles et d'avoir une complémentarité sur les patures avec les bovins.
son élevages est constitué de 11 juments qui pendant la saison estivales montent sur l'estive d'Aston.
Eric sélectionne ses pouliches sur sa rusticité l'harmonie de l'animal son mental et travaille sur deux courants de sang du domaine de SIE et de l'élevage des GESQUIS.
Sa compagne, Marielle, valorise les poulains des le sevrage par l'éducation jusqu'au cheval débourré prét a l'utilisation.

 

EN CHIFFRES

Effectifs (données SIRE 2019) :

  • 493 juments saillies pour produire du mérens en 2018
  • 60 étalons en activités en 2018

 

LES CARACTERISTIQUES

  • Taille 1.45m à 1.55m
  •  Robe toujours noire
  • Pieds solides à la corne noire
  • Caractère calme et docile 
Le Castillonnais

 

Reconnu par les haras nationaux en 1996 l’essentiel des éleveurs se trouvent dans le berceau de la race, Castillon en Couserans. Le castillonnais est un cheval de montagne polyvalent très proche du mérens mais moins connu. C’est un très bon cheval de loisir.

 

Parole d'éleveur

Eleveuse de castillonnais, installée depuis le mois de mars 2020 sur la commune de Dun a choisi cette race pour sa polyvalence, sa rusticité et l'intérêt de la faire connaitre et la développer.
Son cheptel se compose de quatre juments reproductrices, deux pouliches et un étalon (représentant de la race au salon de l'agriculture 2019 )
Marie souhaite vendre quelques poulains au sevrage et valoriser ses chevaux.
Pour cela, elle travaille avec deux autres éleveurs du secteur : Chris Thierry et Pauline Rebollo (élevage de la Bayche) sur le site des écuries de la Barre. Celui-ci dispose des infracstutures permettant la valorisation des chevaux.

EN CHIFFRES

Effectifs (données SIRE 2019) :

  • 34 juments saillies pour produire du cheval Castillonnais en 2018
  • 8 étalons en activités en 2018

 

LES CARACTERISTIQUES

  • Taille 1.35m à 1.55m
  • Robe : noir pangaré au bai foncée avec la particularité des marques de feu au flan et au nez
  • Pieds : larges,  corne noire et dure     
  • Caractère : agile et facile