Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Dispositif Alerte Entreprises : limiter les délits grâce à la circulation de l’information

Dispositif Alerte Entreprises : limiter les délits grâce à la circulation de l’information

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les représentants des Chambres consulaires et des forces de l'ordre ont signé le nouveau protocole du dispositif Alerte Entreprises.

Comme pour les autres professions, les agriculteurs sont victimes de vols et de délits sur les exploitations. Les céréaliers de la Basse Ariège ont été particulièrement touchés ces dernières années avec des vols à répétition de câbles en cuivre, sur les pivots notamment. Une situation qui a amené une tension extrême face à cette délinquance. Pour contrer ces malveillances, la Chambre d’agriculture a adhéré au dispositif Alerte Entreprises, déployé depuis 2014 par la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre de métiers. Avec en complément le quadrillage des zones pour permettre aux forces de l’ordre de se repérer plus facilement, cette démarche a montré un résultat positif. Proximité, solidarité et réactivité sont ainsi les fondements de ce dispositif pour lequel le périmètre d’action peut être largement déployé.

Alerte Entreprises : un dispositif pour renforcer la sécurité

« Artisans, commerçants et agriculteurs sont de plus en plus confrontés à des actes délictueux. L’idée de ce dispositif est de donner aux personnes sur le terrain, l’information sur ce délit » présentait Marion Ricciardi, conseillère Entreprise à la Chambre de commerce et d’industrie. L’information recueillie par la gendarmerie est ainsi transmise aux ressortissants concernés dans le but de les alerter et d’éviter des récidives. Sur l’année 2017, huit alertes ont été communiquées aux professionnels des trois Chambres consulaires sur les faits suivants : effraction, faux policier, chéquiers volés, escroquerie et fausse monnaie.

Signature et renforcement du protocole « Alertes Entreprises »

Le 7 juin dernier, les élus à l’initiative de cette démarche, Chambres consulaires, FDSEA, association des commerçants, gendarmerie et sécurité publique, signaient un nouveau protocole pour étendre et promouvoir ce dispositif.
Avec seulement environ 20 % des artisans, commerçants et agriculteurs adhérents, le potentiel de développement est particulièrement élevé. Un dispositif sans aucun frais pour les agriculteurs. « Le coût financier lié à l’animation et l’envoi des sms est porté par les Chambres consulaires ».
Gendarmerie et représentants de la sécurité publique étaient unanimes sur la nécessité de signaler des comportements à risque « Il ne faut pas hésiter à contacter le 17. Nous envoyons ensuite une patrouille pour vérifier et surveiller. C’est un acte citoyen pour le mieux vivre en paix ». Tout en rappelant les risques à prévenir, « l’augmentation du prix du carburant peut avoir un effet levier sur les vols de gasoil sur les exploitations notamment » stipulait Dominique Wanecque, colonel de la gendarmerie.

Les agriculteurs ariègeois sont malheureusement déjà confrontés à ces situations « le monde agricole subit beaucoup de vols, régulièrement sur du gasoil, mais aussi sur du matériel et du bétail. L’isolement des exploitations, les difficultés sur ces sites d’installer des systèmes de vidéosurveillance ciblent les agriculteurs comme des proies faciles. Il est important de nous engager en masse dans le dispositif Alerte Entreprises. Avec le développement des circuits courts, les agriculteurs sont aussi des commerçants. La transmission d’information sur la circulation de fausse monnaie par exemple est aujourd’hui importante pour ces agri-commerçants » soulignait Agnès Ferrand, Vice-Présidente de la Chambre d’agriculture.
Le déploiement du dispositif Alerte Entreprises est en effet essentiel pour prévenir les délits au sein du département. Anne-Marie Alagna, se tient à votre disposition pour tout complément d’information au 05 61 02 14 00.


Alerte Entreprise, comment ça marche

1. Un artisan, commerçant ou agriculteur subit un délit et contacte le 17.

2. En fonction du préjudice, l’information est transmise aux personnes concernées par SMS les minutes suivant ce délit

3. Vigilance, prévoyance et anticipation permettent d’éviter de nouveaux délits

Comment y adhérer ?

L’adhésion au dispositif Alertes Entrerprises est gratuite. Il suffit de renseigner le formulaire d’inscription, adressé sur simple demande ou téléchargeable sur notre site Internet www.ariege.chambre-agriculture.fr. Le formulaire renseigné et signé doit être renvoyé à la Chambre d'agriculture (à l'attention d'Anne-Marie Alagna).


Pour compléter le dispositif, un visuel dissuasif "Alerte Entreprises" est fourni aux adhérents. Le professionnel peut ainsi l’apposer sur sa vitrine ou son local, afin de prévenir toute tentative délictueuse.

 

 

Gaëlle Comminges. Article réalisé avec le concours financier du CasDAR.