Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités >  COVID-19 | Un dispositif de compensation des préjudices pour les élevages de bovins allaitants

COVID-19 | Un dispositif de compensation des préjudices pour les élevages de bovins allaitants

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les cotations de la viande de jeunes bovins ont connu une baisse importante sur la période d’avril 2020 à mars 2021 du fait de l’encombrement des marchés. Ces fortes baisses des prix de vente des broutards et jeunes bovins ont pesé sur les revenus des exploitations.

Dans ce contexte, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de mettre en place, pour les élevages de bovins allaitants, un dispositif de compensation des préjudices induits par la pandémie de Covid19. Une enveloppe maximale de 60 millions d’euros est ouverte pour ce dispositif.

Concrètement, l'indemnisation consiste en une aide forfaitaire de 41 € par broutard et 52 € par jeune bovin, vendus entre le 1er avril 2020 et le 31 mars 2021.

Sont éligibles les élevages pouvant justifier d'un revenu disponible par travailleur non salarié inférieur à 11 000 € au titre du dernier exercice clos après le 1er avril 2020. Une attestation du centre de gestion justifiant du revenu disponible 2020 est obligatoire.

 

La demande est à effectuer par téléprocédure sur le site de FranceAgriMer entre le 26 juillet 2021 et avant le 15 septembre 2021 à 12 h .

 

 

Pour plus d'informations, contactez votre conseiller référent à la Chambre d'agriculture au 05 61 02 14 00.