Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Conseil Stratégique Phyto (CSP) à réaliser avant fin 2023

Conseil Stratégique Phyto (CSP) à réaliser avant fin 2023

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Depuis le 1er janvier 2021 et suite à la loi de séparation de la vente et du conseil des produits phytosanitaires (PPP), la réalisation du Conseil Stratégique Phytosanitaire (CSP) est obligatoire pour toutes les exploitations utilisatrices de PPP et pour renouveler son Certiphyto décideur en entreprise non soumise à agrément (DENSA).

Le Conseil Stratégique Phyto sert à définir une stratégie pour la protection des végétaux et vise à réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques (PPP). Le CSP est ainsi complémentaire du conseil spécifique, à la parcelle, qui vous apporte les recommandations pour utiliser un produit phytopharmaceutique.

Quel est le contenu du CSP ?

Le Conseil Stratégique Phyto est basé sur un diagnostic de l'exploitation et aboutit à un plan d'action.

  • Le diagnostic est une analyse du contexte de l'exploitation (types de production, organisation de l'entreprise, enjeux sanitaires et environnementaux) et des modes de production (principaux bioagresseurs, stratégie de protection des cultures, identification des produits utilisés susceptibles d'être retirés à court terme ou avec des impacts majeurs sur l'environnement ou la santé).
  • Le plan d'action priorise les leviers pertinents qui pourraient être mis en œuvre sur l'exploitation, et estime l'impact sur les PPP. Il permet d'anticiper des risques futurs d'impasse technique, de limiter les risques d'apparition ou de développement de résistances des adventices et des bioagresseurs, d'anticiper la fin de certaines substances ...

Ces deux phases sont réalisées en concertation avec votre conseiller afin de définir un plan d’action cohérent avec vos objectifs, vos possibilités technico-économiques et vos projets à court et moyen terme.

Pour qui le CSP est-il obligatoire ?

Chaque exploitation agricole qui utilise des produits phytosanitaires doit pouvoir justifier obligatoirement de 2 CSP par intervalle de 5 ans, même si c’est un prestataire qui achète et/ou applique les produits. Le CSP est aussi obligatoire pour pouvoir renouveler le Certiphyto décideur en entreprise non soumise à agrément. Il est valable sur toute l’exploitation et un seul CSP suffit pour renouveler plusieurs Certiphyto décideur sur une même exploitation.
Des exemptions ou allégements sont possibles :

  • les exploitations certifiées Agriculture Biologique (sur la totalité de leur surface) et/ou HVE sont exemptées de CSP ;
  • les exploitations de moins de 2 ha en arboriculture, viticulture, horticulture ou cultures maraichères et celles de moins de 10 ha de grandes cultures n’ont l’obligation que d’un seul CSP en 5 ans,
  • les exploitations n’utilisant que des produits de biocontrôle, substances de base ou aucun produits phytopharmaceutiques seront exemptées (conditions à vérifier chaque année).

Deux modalités de vérification sont prévues :

  • par les SRAL (Services Régionaux de l’Alimentation) lors des contrôles officiels réalisés chez les utilisateurs de PPP,
  • lors du renouvellement du Certiphyto décideur en entreprise non soumise à agrément (DENSA).
Quand faut-il faire son CSP ?

Première échéance à respecter : fin décembre 2023. Toutes les exploitations qui utilisent des produits phytopharmaceutiques doivent avoir réalisé, à cette date, un premier conseil pour pouvoir renouveler leur Certiphyto.

Pour savoir quand et combien je dois faire de CSP, il faut regarder la date de fin de validité de mon Certiphyto (se référer au tableau ci-dessous).

Au regard du nombre d’exploitations qui auront besoin d’un CSP d’ici fin décembre 2023, il est important d’anticiper la réalisation de ce conseil afin de pouvoir renouveler votre Certiphyto en temps et en heure.

Les offres de la Chambre d’agriculture de l’Ariège

Pour répondre aux nouvelles exigences de la réglementation en vigueur et afin de vous accompagner dans la progression de vos pratiques culturales, la Chambre d’agriculture de l’Ariège vous propose de vous accompagner avec trois offres :

  • CSP Individuel : 1 rendez-vous individuel d’une demi-journée - Tarif HT 2021 : 300 €
  • CSP Collectif : 1 journée en petit groupe - Tarif HT 2021 : 200 €
  • CSP Collectif « Elevage » : 1 demi-journée en petit groupe pour les éleveurs ayant moins de 10 ha de cultures traitées  - Tarif HT 2021 : 100 €

La prestation est aussi intégrée à l’abonnement annuel et remplace une visite technique, sans surcoût.

Contact :
Julien FABRY
06 42 92 29 05
 julien.fabry@ariege.chambagri.fr

Prestation incluse dans l’offre de service de la SICA Agri Occitanie Conseil.

Plus d’info, contactez :

Patrice DOUMENG
06 83 80 56 11
agrioccitanieconseil@gmail.com