Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > CLIM’AGIL : des projections agro - climatiques sur les 80 ans à venir !

CLIM’AGIL : des projections agro - climatiques sur les 80 ans à venir !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Sécheresses, vagues de chaleur, vents forts, gelées tardives, augmentation des risques naturels, augmentation globale de la température et franchissement plus rapide des stades repères de degrés.jours… Les conséquences du changement climatique sont déjà visibles. L’Ariège au même titre que la France doit dès aujourd’hui se préparer à y faire face.

C’est dans ce cadre que le projet transfrontalier CLIM’AGIL, porté par la Chambre d’agriculture de l’Ariège en partenariat avec la Chambre d’agriculture des Hautes Pyrénées, le Pays Basque Espagnol (Abere) et la Catalogne Espagnole (Agroterritori), s’est donné pour objectif  de proposer une stratégie d’adaptation des élevages au changement climatique.

Dans cette démarche, nous avons commencé par caractériser le changement climatique en Ariège à l’aide de projections climatiques et agro-climatiques, puis nous avons identifié les impacts sur les élevages. Parallèlement, des exploitations mettant en place des pratiques innovantes sur le département ont été identifiées et sont aujourd’hui accompagnées et suivies par les conseillers de la Chambre d'agriculture afin de produire des références sur les adaptations au changement climatique. Construit dans une dynamique d’échanges transpyrénéenne, un inventaire des innovations ,de chaque territoire permettant d’adapter les élevages de ruminants au changement climatique entre les différents partenaires a été effectué. Le suivi de ces innovations associé à la connaissance des impacts du changement climatique sur les élevages, permettra d’apporter une première pierre à la construction des systèmes d’élevage de demain.

Afin de réaliser les projections climatiques sur le département de l’Ariège, Marie Golba Delecourt, en stage à la Chambre d’Agriculture de l’Ariège, a exploité les données du portail Drias « Les futurs du climat » porté par Météo France, afin de produire différentes cartes et infographies. Trois horizons temporels ont été choisis : la période 2021 à 2050, la période 2041 à 2070 et la période 2071 à 2100 en plus de l’horizon de référence. Deux scénarios ont également été modélisés : un scénario moyen RCP 4.5, où l’on considère que les émissions de gaz à effets de serres, responsables du réchauffement climatique ,seront modérées et un scénario plus pessimiste RCP 8.5, où l’on considère que les émissions ne seront pas réduites.  Les projections sont représentées sous forme de carte ou de graphiques. à partir de
25 indicateurs différents, plus de 70 cartes et graphiques représentant des projections climatiques et agroclimatiques ont été produites. Elles permettront d’en déduire les impacts du changement climatique sur les élevages : prairies, cultures fourragères, céréales, santé animale, production de lait et de viande…

 

Température Moyenne (°C) – Scénario RCP 8.5
Le département, à l’image de la France, tend à une augmentation des températures moyennes d’environ 2°C.

 

Le constat global de ces différentes projections est une augmentation de la température et du nombre de jours où les températures excèdent 25 ou 35°C : au minimum plus de dix jours à l’échelle départementale pour les 25°C, et entre 3 et 6 jours de plus pour les 35°C à l’horizon moyen. L’une des conséquences logiques est la somme de températures qui atteint plus rapidement les 200, 300, 800, 1000°C.J : d’une semaine d’avance pour le nord du département et deux semaines pour le sud. Il tend donc à faire plus chaud mais les risques de feu de forêt même s’ils augmentent, restent pour le département un problème mineur pour le moment.
Parallèlement, le nombre de jours de gel est lui en nette diminution puisqu’au sud d’Ax-les-Thermes, par exemple, avec historiquement plus de 100 jours de gels, ils tendent à désormais être compris entre 60 et 70 jours. La température augmente mais pas les précipitations. Elles sont relativement stables de même pour les jours de fortes pluies qui ne semblent pas tendre à être plus fréquents. Il est néanmoins difficile d’anticiper les épisodes extrêmes, autant de précipitations que de vents qui, selon les horizons de projections et le scénario considéré, diffère dans les résultats.

 

Date de franchissement des 300°C . Jours – Scénario RCP 8.5
En comparant l’horizon de référence avec l’horizon proche puis moyen, on remarque que globalement les dates de franchissement des 300°C.Jours avancent, surtout dans les zones où le relief est plus important.
A l’horizon de 2055 les dates seront franchies avec une ou deux semaines d’avance.

 

 Montégut Plantaurel : Cumul de précipitation, Nombre de jours où la température maximale est supérieure à 25°C entre mars et octobre
Pour la commune de Montégut Plantaurel, le cumul des précipitations est relativement stable sur l’année mais un risque de déficit en été. Le nombre de jours où la température maximale est supérieure à 25°C augmente entre juillet et août. La date de franchissement des 300°C.Jours est avancée de 2 jours et se stabilise. Et enfin, le nombre de jours où le vent est supérieur à 10Km/h est globalement stable.

 

De manière générale, pour le vent d’une vitesse supérieure à 10km/h, on observe une réelle distinction entre nord et sud du département puisqu’en hiver et au printemps les jours venteux diminueront d’une dizaine de jours minimum côté Pyrénées et inversement au nord avec un gain d’une dizaine de jours minimum aussi.
Enfin, l’indice de sécheresse des sols synthétise les projections globales avec comme résultat la sécheresse extrême des sols, peu importe le scénario d’émission.

 

Ces projections seront utilisées pour en déduire les impacts sur les élevages. Ces résultats seront présentés lors de différentes formations et ateliers en 2021. Par ailleurs des ateliers climats seront organisés en 2022 avec les producteurs et les instituts techniques afin d’élaborer une stratégie d’adaptation au changement climatique au niveau Pyrénéen.