Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Bureau de la Chambre d’agriculture: au contact des agriculteurs

Bureau de la Chambre d’agriculture: au contact des agriculteurs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Organisée tous les mois, la réunion du bureau est une journée de travail où notre équipe élue se retrouve pour suivre et piloter les programmes d’action des services de la Chambre d’agriculture et traiter des sujets d’actualités.

Volonté de la nouvelle mandature, plusieurs de ces réunions du bureau seront organisées sur le terrain afin d’établir un lien fort entre les attentes des agriculteurs et les services proposés par la Chambre d’agriculture.

Le jeudi 13 juin, a eu lieu le premier bureau sur le terrain.

Après une matinée de travail passée à la mairie de Cadarcet, les élus se sont retrouvés chez Patrice Amardeilh, éleveur bovins lait. Les agriculteurs du secteur étaient conviés à cette rencontre et plusieurs avaient fait le déplacement. D’une part, pour partager l’expérience de Patrice, entre autres sur son nouveau bâtiment photovoltaïque avec séchage en grange, d’autre part pour échanger et comprendre les attentes et problématiques de chacun.

Deux sujets majeurs ont été évoqués : la difficulté de trouver des personnes qualifiées en remplacement du chef d’exploitation, et les dégâts causés par la surpopulation de gibier dans les cultures, en particulier les cervidés sur ce territoire.

Ces sujets sont bien connus des membres du bureau, eux-mêmes faisant face à ces problématiques. Philippe Lacube invite chacun à se prononcer et à faire remonter ces informations pour que la Chambre d’agriculture puisse se positionner avec assez d’arguments face à des décisions des services de l’Etat.

Il a également interrogé les personnes présentes pour connaître leurs avis sur les services proposés par la Chambre, notamment au niveau de l’élevage et a rappelé que c’était un des axes majeur de cette nouvelle mandature.

Cette journée fut constructive pour les élus et pour les personnes présentes, où chacun a su apprécier le partage d’expérience de Patrice et des moments d’échanges traitant de sujets avec l’ambition de faire progresser l’agriculture ariégeoise.

 

Séchage en grange :

Patrice Amardeilh s’est installé en 1996 avec ses parents. Tout d’abord éleveur bovins viande, il a réorienté son élevage vers la production laitière, maintenant devenu sa production principale.

Il disposait d’une dizaine d’hectares de maïs servant principalement pour l’alimentation des vaches, mais qu’il a abandonné pour plusieurs raisons : dégâts importants du gibier, contraintes phytosanitaires, volonté de gagner en autonomie.

Faisant le choix de changer pour du trèfle et de l’herbe, il a également dû repenser son stockage.
Le bâtiment initial, dépassé, plus aux normes, trop petit, il a fait le choix de construire un nouvel espace plus volumineux et surtout plus moderne.

Accompagné par le service énergie de la Chambre d’agriculture, ils ont développé un prototype de séchage grâce au photovoltaïque.
Le principe du système « Adiwatt » est de créer une lame d’air entre les panneaux photovoltaïques et la toiture en bac acier; l'air qui y circule se réchauffe et est renvoyé dans les cellules de séchage grâce à un ventilateur. Ce principe permet un séchage optimal du fourrage.

L’électricité  produite par les panneaux photovoltaïques est revendue en totalité sur le réseau.

C’est un véritable gain d’autonomie, d’un point de vue énergétique ainsi qu’au niveau de l’autonomie alimentaire de l’exploitation.