Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Bulletin fourrage n° 12

Bulletin fourrage n° 12

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

C’est le bon moment pour faire des foins précoces d’une bonne valeur alimentaire !

Faut-il attendre pour faire les foins plus tard pour gagner en rendement ?

 

surtout pas !


Même si la quantité n’est pas au rendez-vous à cause des gelées et du manque d’eau en avril, il faut faucher dès que 4 jours de soleil s’annoncent. Cela permettra de préserver la qualité du fourrage et d’espérer des repousses rapides. On a une quinzaine de jours d’avance par rapport à l’an passé, l’herbe est au stade où le tallage va redémarrer pour produire le « regain « qui va regarnir le pied de la prairie. Alors plus on attend, plus la prairie va se regarnir, mais vous perdrez votre premier cycle qui se transforme en paille jour après jour avec une forte baisse sur la valeur alimentaire.

Donc rien ne sert d’attendre  !


Dès qu’une fenêtre de beau temps se présente, fauchez et misez sur des repousses dans un mois pour bien valoriser le second cycle.

Vous pouvez fertiliser avec 30 unités d’azote/ha sous forme d’ammonitrate avant une pluie pour favoriser la repousse.

Avec la remontée des températures et la pluie, l’herbe devrait pousser. Attendre une hauteur d’herbe de 10-12 cm avant de faire pacager, si vous faites pâturer au fil des parcelles, pensez au fil de recul pour limiter le sur-pâturage.

Sites

2017

Montaut* (295 m)

1163° jours

Léran* (391 m)

1022° jours

St-Girons* (414 m)

1094° jours

Cos* (519 m)

1063° jours

Simulation 600 m

1002° jours

Simulation 800 m

879° jours



Patrick Béral

 

Programme réalisé avec le concours financier du CasDAR