Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Bilan de la campagne irrigation 2017 : déficit des ressources et restrictions

Présentation

Cette campagne d’irrigation 2017 restera, on l’espère, exceptionnelle ! Elle aura été marquée par des déficits des ressources en eau dès le début du printemps, suite à un déficit de précipitations record durant l’hiver 2016-2017 puis durant le mois d’avril, un épisode caniculaire en juin au démarrage de la campagne et des restrictions pénalisant la gestion de l’irrigation pendant tout l’été, en particulier sur le bassin versant de l’Hers-Vif…

Un déficit hydrique particulièrement critiques lors de l'hiver 2016/2017

La fin de l’été 2016 mais surtout l’hiver 2016-2017 ont été particulièrement déficitaires ce qui a compromis le bon remplissage des réserves destinées à l’irrigation (barrages de Montbel, de Mondély et de Filheit) pour la campagne 2017. 
Résultat : des réserves en eau au démarrage de la campagne d’irrigation très faibles, en particulier les barrages de Montbel et de Mondély, un peu moins pour le barrage de Filheit. En revanche, si le début de l’été a été marqué par un épisode caniculaire intense, les précipitations des mois de juillet et d’août 2017 ont été assez régulières, sans épisodes orageux notoires, et proches des moyennes.
Les déficits hydriques (différence entre cumuls de précipitations et cumuls d’ETP) de la période estivale (15 juin – 15 septembre) ont ainsi été moins importants qu’en 2015 et 2016.

Chiffres clés 2017

Compte tenu des mesures de restrictions et des conditions climatiques de l’été, les volumes consommés ont été inférieurs aux volumes attribués par l’Organisme Unique.
A l’échelle de l’Organisme unique “Vallée de l’Ariège“ (bassins versants de l’Ariège et de l’Hers-vif) environ 2/3 des volumes envisagés par les irrigants pour la période estivale ont été effectivement consommés en 2017.

Des restrictions sur la majorité des ressources


Des restrictions de prélèvements d’eau pour l’irrigation ont été mises en place sur les départements de l’Ariège, de l’Aude et de la Haute-Garonne, selon l’arrêté cadre inter préfectoral de 2008, et les Débits Objectifs d’Etiage (DOE) ont été abaissés sur les points nodaux de Calmont (Hers-Vif) et Auterive (Ariège). Ces mesures, non prévues par l’arrêté cadre mais prévues par le SDAGE ont été prises à titre dérogatoire et ont eu un effet significatif.

Sur le bassin versant de l’Hers-Vif, la Vixiège (Aude) n’est pas concernée par les mesures de restrictions des prélèvements en eau pour l’irrigation, tout comme la Lèze (Ariège et Haute-Garonne) sur le bassin versant de l’Ariège. Sur ces cours d’eau, des mesures alternatives ont été mises en place. Ainsi dans l’ouest de l’Aude, compte tenu du faible volume disponible pour l’irrigation via l’Adducteur Hers-Lauragais, qui alimente depuis Montbel ce secteur de l’Aude et la retenue de la Ganguise, le quota attribué annuellement a été restreint cette année et les irrigants ont dû faire face à une diminution de leurs quotas d’irrigation avec un volume de 1 800 m3/ha seulement.

Sur la Lèze, les irrigants ne disposaient en début de campagne 2017 que de 1.17 Mm3 pour l’irrigation contre les 2.4 Mm3 disponibles en année normale. Le Syndicat Mixte d’Aménagement Hydraulique de la Lèze, propriétaire et gestionnaire du barrage de Mondély, a donc mis en place cet été des tours d’eau en constituant des binômes d’agriculteurs irrigants.

16.7 : c’est le volume (en millions de m3) qui a été stocké dans le barrage de Montbel entre le 1er et le 31 janvier 2018, soit presque 28% de sa capacité totale !


Au 4 février 2018, le volume du barrage de Montbel était de 35.69 millions de m3, à comparer aux 38.34 millions de m3 disponibles avant la campagne d’irrigation le 1er juin 2017…

Quels sont les leviers pour optimiser les volumes d'eau utilisés pour les cultures ? Quel est le coût de ce matériel ? Comment est assurée la gestion technique du lac de Montbel ? La Chambre d'agriculture vous propose une formation et une journée technique pour répondre à ces questions. Inscrivez-vous !

Formation "Irrigation : Gagner en efficacité et en confort grâce aux systèmes d'automatisation et de gestion à distance des équipements"

Automatisation, programmation, gestion à distance : faites évoluer la gestion de votre irrigation pour gagner en efficacité et confort de travail

Date : lundi 26 février 2018

Contenu

. Présentation des systèmes d'automatisation, de programmation et de gestion à  distance pour les différents systèmes d'irrigation (pivots, rampes d'aspersion, couvertures intégrales, canons enrouleurs)
. Les aides aux investissements en matériel d'irrigation
. Présentation d'un système d'automatisation sur pivot : quels changements dans l'organisation? Quels coûts/gains? Quelles conditions pour la mise en œuvre  ?
Public
Agriculteurs irrigants des bassins versant de l'Hers-Vif, de l'Ariège et de l'Arize (départements de l'Ariège, de l'Aude et de la Haute-Garonne)


Méthodes pédagogiques
Présentation en salle, visite d'une installation chez un agriculteur

Intervenant : Damien Cancé - Spécialiste des systèmes d'irrigation - SOVERDI
Contact : Stanislas Poudou
Tel : 05 61 02 14 00
Mail : stanislas.poudou@ariege.chambagri.fr

Conditions et tarifs sur demande. Inscription préalable obligatoire.

Visite technique du lac de Montbel

La Chambre d’agriculture de l’Ariège vous invite à une visite du barrage de Montbel, organisée le lundi 19 février à 14 h par le SMDEA, gestionnaire du barrage. 

ATTENTION ! Le nombre de places pour cette visite est limité. Merci de me contacter rapidement si vous souhaitez participer à cette visite.

Stanislas Poudou, conseiller agronomie - Chambre d’Agriculture de l’Ariège - 05 61 02 14 00
stanislas.poudou@ariege.chambagri.fr

 

Programme réalisé avec le soutien financier de l'Organisme Unique, de l'agence de l'eau Adour Garonne et du CasDAR.