Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Agora 2020 : la place de l'agriculture dans notre société au coeur des échanges

Agora 2020 : la place de l'agriculture dans notre société au coeur des échanges

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le 17 mars prochain, la Chambre d'agriculture de l'Ariège organise sa deuxième agora. Cette instance dédiée aux échanges sera axée sur la thématique suivante : Quelle est la place de l'agriculture dans notre société ?

La question agricole cristallise plus que jamais les débats au cœur de la société. Beaucoup de Français pensent en effet avoir un avis sur l’agriculture et estiment être légitimes à en parler. Professeur des universités en sociologie à l’Institut national polytechnique de Toulouse, François Purseigle interviendra le 17 mars lors de la deuxième édition de l’Agora de la Chambre d’agriculture de l’Ariège, à Montgailhard.

Depuis plusieurs années, les agriculteurs se sentent mal aimés par la société. Comment expliquer ce phénomène ?
Pendant longtemps, les agriculteurs ont été majoritaires dans la société. L'exode rural leur a permis de disposer des espaces ruraux. Beaucoup d'entre eux participaient également à la vie locale en tant qu'élus.
Toutefois, depuis plusieurs décennies, nous assistons à un retour des "citadins" vers les zones rurales. la profession agricole est ainsi définitivement entrée en minorité. S'ajoute à ce phénomène le fait que cette profession porte des enjeux - liés à l'environnement ou à l'alimentation par exemple - dont la population s'empare et pour lesquels elle donne son avis. Cela peut être mal accepté. Le déclassement du monde agricole est similaire à celui des instituteurs. Auparavant considérés comme des symboles de la République, leurs pratiques sont également aujourd'hui observées et critiquées par la société.

Existe t-il des solutions à l'agribashing ?
Il faut que les agriculteurs puissent sortir de cette notion, s'en débarrasser. Désormais, ils doivent penser au renouvellement des générations et donc à attirer car il va falloir aussi attirer de nouvelles populations pour s'installer dans les territoires ruraux.