Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > 1ers Trophées de l’Alimentation Durable & Solidaire

1ers Trophées de l’Alimentation Durable & Solidaire

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le prix spécial de la Chambre Régionale d’Agriculture d’Occitanie a été attribué au Domaine René Rieux à Gaillac dans le Tarn et remis par Denis Carretier, président de la Chambre régionale, à son directeur Raymond Papaix.

A l’occasion du 3e Brunch MIN’ de Chefs, ce vendredi 1er octobre, Tables & Auberges de France a remis les 1ers Trophées de l’Alimentation Durable & Solidaire en présence des représentants des collectivités territoriales, sur le carré des producteurs du MIN de Toulouse.

L'objectif de ces trophées est de valoriser de manière collective les acteurs  de la restauration, de l’agriculture et de l’alimentation, à travers un palmarès des meilleurs actions ou projets solidaires et durables :

« Bien manger au quotidien c’est possible et à portée de main. En créant ces Trophées, nous avons voulu mettre en lumière des initiatives privées et publiques (à travers les collectivités) qui donnent du sens à notre alimentation. Ce palmarès sort de l’ordinaire, car il ne relève pas d’un concours mais d’une démarche professionnelle et citoyenne de Tables & Auberges de France.A travers ces exemples, nous voulons montrer qu’un nouveau comportement alimentaire se dessine et qu’il y a une réelle volonté de mieux se nourrir. Nous sommes dans le concret… » explique Jean Lanau, président de Tables & Auberges de France.

 

Le prix spécial de la Chambre Régionale d’Agriculture d’Occitanie remis à l’AGAPEI, domaine RENÉ RIEUX récompense un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) qui produit des vins issus de l’économie sociale et solidaire par l’intégration des personnes en situation de handicap. Le domaine est agréé en agriculture Biologique depuis 2013.

La vocation de cet Esat est double :

  • Permettre aux personnes accueillies d’acquérir des savoir-faire grâce à un parcours de formation et de professionnalisation, d’exercer un emploi et d’avoir une vie sociale ;
  • Produire des vins de qualité, gage de leur savoir-faire et de leur technicité.

Ainsi, grâce à une organisation de travail respectueuse de la différence et des compétences individuelles, les travaux de la vigne, du vin et de sa commercialisation sont accessibles à tous.