Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Actualités Gérer son exploitation > Zone vulnérable : focus sur les points de vigilance

Zone vulnérable : focus sur les points de vigilance

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Retour sur le déroulement deS contrôles et focus sur les éléments de vigilance pour la prochaine campagne.

Les contrôles DDT sur la Zone Vulnérable se sont déroulés entre octobre et novembre 2017. La Chambre d'agriculture accompagne et assiste les agriculteurs en contrat de suivi annuel lors de ces contrôles. Retour sur le déroulement de ces contrôles et focus sur les éléments de vigilance pour la prochaine campagne.


Pour rappel, les contrôles Zone Vulnérable portent sur 9 points : respect du calendrier d’épandage, capacités de stockage des effluents d’élevage suffisantes, respect de l’équilibre de la fertilisation azotée, présence des documents d’enregistrement, respect de la quantité d’azote maximale issue des effluents (170 kgN /haSAU), respect des conditions d’épandage, couverts végétaux, bandes enherbées, gestion des parcours.

Le Plan Prévisionnel de fumure a pour objectif de déterminer, parcelle par parcelle, la quantité d’azote à apporter aux cultures. Cette dose d’azote dépend à la fois des besoins de la culture et des fournitures du sol. Le contrôle passe donc en revue les éléments du calcul ayant servi à déterminer les besoins de la culture et les fournitures du sol. Une attention particulière est portée aux objectifs de rendement et à la prise en compte du résultat de reliquat d’azote. Pour rappel, l’objectif de rendement doit être justifié par l’historique des rendements obtenus sur les 5 dernières années (en retirant de la moyenne le meilleur et le moins bon rendement). En l’absence de cet historique de rendement, l’objectif de rendement à prendre en compte est celui de l’arrêté préfectoral. Pour déterminer les fournitures d’azote par le sol les éléments suivants doivent notamment être pris en compte : apports d’effluents organiques, présence d’un couvert végétal, pluviométrie, apports d’azote sur la culture précédente, devenir des résidus du précédent. Le contrôle vérifie ensuite le fractionnement de cette dose d’azote, par parcelle, c’est-à-dire en combien d’apport, sous quelle forme (quel engrais, quel effluent) et à quelle période les apports sont prévus. Le contrôle consiste à vérifier que les apports prévus ne dépassent pas la dose d’azote déterminée par le calcul.

La deuxième partie du contrôle consiste à vérifier les données du cahier d’Epandage : vérifier que les apports effectivement réalisés ont tous été consignés, que la dose totale apportée ne dépasse pas la dose prévue, que les apports ont été faits à des périodes autorisées par le calendrier d’épandage, que les apports de fumiers et/ou lisiers ont été faits en respectant les zones non épandables (cours d’eau, proximité d’habitations). Rappelons enfin les interventions suivantes doivent aussi être consignées : date de semis des couverts/CIPAN, date de destruction, date de stockage de fumier aux champs, dates des récoltes et rendements obtenus.
Selon la date du contrôle, et la situation des parcelles dans la Zone Vulnérable ou Zone Dérogatoire Argile,  il peut être vérifié que les couverts végétaux sont bien présents. La présence des bandes enherbées peut également être vérifiée.

Enfin, un déplacement sur le site d‘élevage permet aux contrôleurs de s’assurer de la nature des effluents présents sur l’exploitation, par rapport à ceux indiqués dans les documents, et des capacités de stockage des effluents. Les valeurs d’effluents à prendre en compte sont celles de l’arrêté préfectoral, par type d’effluents, à moins de disposer de ses propres résultats issus d’analyses récentes.

Procédure des contrôles Zone Vulnérable

J-48h : un appel de la DDT vous annonce la date, l’horaire du contrôle, et les documents à présenter pour le jour J : plan prévisionnel de fumure et cahier d’épandage de la campagne passée, résultat d’analyse de reliquat d’azote.

Jour J : le contrôle est documentaire dans un premier temps : il consiste à vérifier la présence du résultat d’analyse de reliquat d’azote, la présence des documents Plan prévisionnel de fumure et Cahier d’Epandage.

Pour vous accompagner sur tous ces points de contrôle :

❚ Mes P@rcelles, sur abonnement avec ou sans suivi annuel, formations initiation puis PPF et Cahier d’Epandage
❚ Un appui des conseillers spécialisés pour l'établissement du plan prévisionnel de fumure et du cahier d’enregistrement
❚ Des formations techniques en agronomie (cf encadré ci-contre)

Contactez votre conseiller de secteur pour tout complément d'information au 05 61 02 14 00.

Des formations en agronomie pour vous accompagner

Comprendre ses analyses de sol pour raisonner sa fertilisation

Rentabiliser ses analyses de sol en réalisant sans risque des économies d'engrais

Date :
mercredi 3 janvier 2018

Contenu
. Les constituants du sol
. Méthodes de prélèvement et méthodes d’analyse
. Interprétation des résultats d’analyses de sol
. Calculs de fertilisation P-K à partir des résultats de l’analyse de sol
. Calcul de chaulage

Public : polyculteurs éleveurs


Infos pratiques :
de 9h à 17h à Villeneuve-du-Paréage

Intervenant et contact : Aude Pelletier- Chargé de mission Agronomie et grandes cultures

 

Réussir ses couverts végétaux : bien les choisir, les implanter et les détruire

Améliorez la fertilité de vos sols avec des couverts végétaux réussis

Date :
jeudi 25 janvier 2018

Contenu
. Choix des espèces : couverts d'été, couverts d'hiver
. Techniques d’implantation et destruction
. Aspects réglementaires
. Aspects économiques
. Quelles avancées : implantation des couverts dans la culture, cultures associées, couverts permanents…

Public : agriculteurs, producteurs en grandes cultures et en polycultures-élevage

Infos pratiques : une journée de 9h à 17h à Villeneuve-du-Paréage

Intervenant : Gilles Eschenbrenner - Arvalis, Institut du Végétal

Contact : Aude Pelletier- Chargé de mission Agronomie

Tel : 05 61 02 14 00 - Mail : aude.pelletier@ariege.chambagri.fr
Conditions et tarifs sur demande. Inscription préalable obligatoire.

Formations réalisées avec le concours financier de VIVEA.

Programme réalisé avec le concours financier du CasDAR.

Véronique Bégué et Raynald Simard